Propriétaire : comment réduire le coût de la garantie Unkle pour votre locataire

Propriétaire : comment réduire le coût de la garantie Unkle pour votre locataire

Déterminé à sécuriser votre investissement locatif, vous souhaitez opter pour un locataire garanti par Unkle. Vous faites le bon choix. Pour éviter que le coût de la garantie ne pèse trop sur votre locataire, il existe des solutions. Nous vous les donnons dans cet article.

1.    Pourquoi la garantie Unkle est payée par le locataire ?

Le service de garantie locative Unkle est payé par le locataire.  Il lui coûte 2,8% du loyer charges comprises si le locataire paye sa garantie annuellement et 3,5% par mois s’il paye sa garantie mensuellement.  Pour le locataire, il s’agit d’une garantie solide qui vient renforcer son dossier de location. Garantie, qui lui permet de convaincre plus facilement un propriétaire en apportant 3 éléments sécurisants clés : la sélection – l’assurance du paiement de loyer en cas de retard ou d’impayé – le remboursement des impayés sous 15 jours.

Pour le propriétaire, ce service est totalement gratuit. Concrètement, en choisissant un locataire garanti par Unkle, le propriétaire bénéficie gratuitement d’une garantie contre les impayés de loyer.

2.    Comment faire pour réduire le coût de la garantie Unkle pour votre locataire ?

Revenons-en au cœur du sujet, si vous lisez cet article, c’est que vous faites partie de ces propriétaires soucieux et bienveillants qui souhaitent aider leurs locataires, en prenant à leur charge une partie de la cotisation Unkle.

  1) Prendre à sa charge une partie du coût de la garantie est ce que Unkle fait ça ?

Vous souhaitez tout simplement pouvoir répartir le prix du coût de la garantie entre vous et votre locataire. Pas de problème ! Il vous suffit simplement de réduire le montant du loyer du montant correspondant à la moitié de la cotisation. Concrètement, si vous avez un bien dont le loyer s’élève à 500€ charges comprises. Le coût de la garantie s’élèvera lui à 17,5€, vous décidez de partager équitablement le montant de la cotisation de votre locataire, en prenant à votre charge 50% de ce montant soit 9€ environ. Comment ? Tout simplement en abaissant le montant global du loyer : au lieu d’afficher un loyer de 500€ dans votre annonce, affichez un loyer de 491€, en indiquant qu’il s’agit du loyer proposé aux locataires bénéficiant de la garantie Unkle. Dans tous les cas c’est le locataire qui paiera l’ensemble de la cotisation, mais il bénéficiera d’une réduction de 9€ sur le montant total du loyer, équivalent à la moitié de la cotisation Unkle.

        2) Prendre à sa charge la totalité du coût de la garantie Unkle

À vous de voir, mais il est également possible de dédouaner complètement le locataire du paiement de la garantie en prenant une assurance loyers impayés. Vous n’avez alors pas besoin de demander un garant au locataire. Il vous en coûtera à partir de 2% de votre loyer charges comprises !

Qui paie la taxe d’habitation ?

La taxe d’habitation est incontournable. Elle s’applique pour le propriétaire ou le locataire. Unkle vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette taxe.
Lire l’article
Freelance et location : trouver un logement quand on est en portage salarial

Freelance et location : trouver un logement quand on est en portage salarial

Trouver un logement en location peut devenir une quête semée d’embûches lorsque le dossier du futur locataire ne correspond pas aux critères des propriétaires à savoir : un statut, le CDI, un revenu trois fois supérieur au montant du loyer, 3 dernières fiches de paie… Difficile alors parfois de convaincre un propriétaire quand on est freelance ou travailleur indépendant. Parmi les nombreux statuts de freelance, celui du portage salarial revêt de nombreux avantages pour le freelance. 

Pour la location en particulier la “stabilité” du statut peut être un atout. Mais qu’est-ce que le portage salarial ? Comment trouver un logement en location quand on est en portage salarial ?

1.     Qu’est-ce que le portage salarial ?
Le portage salarial est un statut encadré au même titre que l’auto-entreprise, l’EURL, etc. Introduit dans le Code du travail par loi n°2008-596 du 25 juin 2008 et disposant de sa propre convention collective depuis 2017, ce statut permet d’être salarié d’une entreprise de portage salarial pendant une mission chez un client.

Ses avantages sont nombreux :

  • Avoir un revenu tous les mois en fonction de votre chiffre d’affaires.
  • Bénéficier d’une couverture sociale complète au même titre qu’un salarié classique : cotisation retraite, chômage, santé, mutuelle
  • Une gestion administrative simplifiée : l’entreprise de portage salarial s’occupe de la facturation à votre client, pas de comptabilité à prévoir, etc.
  • Des services d’optimisation salariale : prise en charge des frais professionnels, PEE, PERCO et CESU.
  • Bénéficier de la Responsabilité Civile Professionnelle.
2.    Comment le portage salarial peut faciliter l’accès à la location des freelances ?

Le portage salarial permet à un freelance de faciliter la recherche d’un logement. En signant un contrat de travail en CDI ou CDD avec une société de portage, vous bénéficierez d’un bulletin de paie chaque mois. Vous pourrez alors prouver une stabilité financière dans la durée à votre propriétaire.

De plus, en cotisant aux allocations chômage et retraite, vous continuez d’avoir des revenus en période d’inactivité (par exemple lorsque vous prospectez pour une nouvelle mission). Il est donc rassurant pour vous, comme pour votre propriétaire de choisir ce statut.

3.   Renforcez votre dossier de location avec le garant institutionnel Unkle !

Pour renforcer votre dossier de location et décrocher l’appartement de vos rêves, veillez à vous doter d’un garant solide. Si vous n’avez pas de garant, vous pouvez vous retourner vers le garant institutionnel Unkle, qu’importe votre statut professionnel, Unkle étudie votre dossier et vous donne une réponse en moins de 2H. 

Est il obligé d’avoir un garant ?

Un garant est-il obligatoire ? Ce n’est pas obligatoire mais fortement recommandé La majorité des propriétaires réclament systématiquement un garant pour se protéger des loyers…
Lire l’article
Constituer votre dossier de location : quels documents peut vous demander le propriétaire ou l’agence immobilière ?

Constituer votre dossier de location : quels documents peut vous demander le propriétaire ou l’agence immobilière ?

Devenir locataire et décrocher son appartement est devenu un vrai parcours du combattant : la concurrence est rude et les propriétaires ont l’embarras du choix. Vous ne serez pas surpris que certains cèdent à la tentation de demander beaucoup de documents… parfois trop ! Alors : quelles pièces peut vous demander un propriétaire ou une agence immobilière pour votre dossier de location ?

1.     Un dossier de location doit être complet mais attention aux abus !

Après quelques semaines de recherches, vous avez craqué sur l’appart’ idéal mais le propriétaire vous demande de fournir une longue liste de documents. Qu’a-t-il exactement le droit d’exiger ?

2.       Pour votre dossier de location, un propriétaire ou une agence immobilière ne peuvent pas vous réclamer n’importe quel justificatif !

Jusqu’au Décret n° 2015-1437 du 5 novembre 2015, la loi ne détaillait que les documents que le propriétaire n’avait pas le droit de demander au candidat locataire. Cela laissait au bailleur une liberté d’interprétation qui pouvait se révéler pénible, voire discriminante.

3.  Depuis 2015, un bailleur n’a le droit de demander au candidat à la location que quatre types de documents :

Une seule pièce d’identité et une seule parmi cette liste

  • Carte nationale d’identité française ou étrangère.
  • Passeport français ou étranger. 
  • Permis de conduire français ou étranger. 
  • Document justifiant du droit au séjour du candidat à la location étranger, notamment, carte de séjour temporaire, carte de résident, carte de ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen.

Au choix :

  • Les trois dernières quittances de loyer ou, à défaut, attestation du précédent bailleur, ou de son mandataire, indiquant que le locataire est à jour de ses loyers et charges,
  • Le dernier avis de taxe foncière ou, à défaut, titre de propriété de la résidence principale, une attestation sur l’honneur de l’hébergeant, ou encore une attestation d’élection de domicile établissant le lien avec un organisme agréé au titre de l’article L.264-2 du code de l’action sociale et des familles .

Un justificatif d’activité professionnelle (ou plusieurs)

En fonction de sa situation professionnelle, il sera demandé au futur locataire de fournir la copie de :

  • Son contrat de travail ou de stage ou, à défaut, une attestation de son employeur avec les mentions requises (s’il est un futur embauché) – les mentions doivent préciser l’emploi et la rémunération proposée, la date d’entrée en fonctions envisagée, et, le cas échéant, la durée de la période d’essai,
  • L’extrait K, Kbis de moins de 3 mois ou D1 original de moins de 3 mois (s’il est artisan),
  • Sa carte professionnelle (s’il est libéral),
  • Son certificat d’identification Insee pour les indépendants,
  • Sa carte d’étudiant pour l’année en cours pour les étudiants évidemment
  • Toute pièce récente attestant de son activité s’il appartient à une autre catégorie de professionnels.

Un justificatif de ressources (ou plusieurs)

En fonction de la nature de ses revenus, le propriétaire ou l’agence immobilière peuvent exiger du futur locataire :

  • Son dernier ou avant-dernier avis d’imposition
  • Ses trois derniers bulletins de salaires
  • Ses deux derniers bilans comptables pour les professions non salariées
  • Le titre de propriété d’un bien immobilier ou le dernier avis de taxe foncière
  • Un justificatif de revenus fonciers, de rentes viagères ou de revenus de valeurs ou capitaux mobiliers
  • Un avis d’attribution de bourse pour les étudiants boursiers
  • Une attestation de simulation d’aide au logement
  • Un justificatif de versement d’indemnités de stage
  • Un justificatif de versement des indemnités pensions, retraites, prestations sociales et familiales et d’allocations perçues lors des trois derniers mois.

4.  Et quand on ne respecte pas la loi ?

En cas de demande de pièces non autorisées, le bailleur risque une amende administrative dont le montant peut aller jusqu’à 3 000 euros pour une personne physique et 15 000 euros pour une société comme une agence immobilière.

Chez Unkle, nous pensons qu’il est temps d’apprendre à se faire confiance. C’est pour cela que l’on vous demande trois types de documents pour constituer votre dossier de location, et c’est tout :

  • Une pièce d’identité en cours de validité
  • Trois derniers relevés de tous vos comptes bancaires
  • Justificatifs de vos revenus
Top 5 des conseils pour décrocher un appartement en location auprès d’une agence immobilière

Top 5 des conseils pour décrocher un appartement en location auprès d’une agence immobilière

Lorsque vous recherchez une location, il y a deux types d’acteurs à qui vous pouvez vous adresser : les propriétaires qui louent leur logement en direct et les agences immobilières. Les agences immobilières connaissent bien le marché immobilier, vous aurez bien souvent affaire à des professionnels. Voici le top 5 des conseils Unkle pour mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher un logement en location auprès d’une agence.

1.     Ciblez vos recherches de biens à louer

Définissez à l’avance les critères essentiels de votre recherche (localisation, surface, étage, aménagement etc…). Estimez le loyer que vous pourrez payer chaque mois. Ajustez éventuellement les critères pour respecter votre budget.

2.       Présentez-vous aux agences immobilières

Il n’y a rien de mieux qu’un échange physique. N’hésitez pas à faire le tour des agences immobilières du quartier recherché ou des villes ciblées. Présentez-vous, exposez vos critères de recherche et déposez un dossier de location.

3.        Constituez un dossier de location complet

Prévoyez une version imprimée et électronique que vous pourrez envoyer par email aux agents immobiliers. Soignez la présentation de votre dossier avec une page de garde reprenant vos informations personnelles (Nom, Prénom, N° de téléphone, revenu, garant, âge). Glissez-y des pièces bien organisées et lisibles. Si vous avez un garant institutionnel comme Unkle, n’oubliez pas d’y ajouter le certificat de garantie.

4.       Mettez en avant votre garant

Dans votre email d’envoi de dossier ou lors d’un échange téléphonique avec un agent, prenez le temps d’expliquer votre situation et mettez en avant vos garanties. Avec la garantie Unkle, expliquez à l’agent que vous disposez d’un garant qui vous a sélectionné en analysant votre solvabilité. Plus qu’un garant, Unkle rembourse sous 20 jours les retard ou impayés de loyer, un argument solide pour un bailleur ! 

5.         Soignez votre présentation lors des visites

Arrivez en avance et venez avec votre dossier de location complet imprimé. Prenez le temps d’échanger avec l’agent immobilier et lui poser toutes vos questions. N’hésitez pas à prendre des photos et demander des éléments complémentaires. Parce que le feeling compte bien souvent pour beaucoup, présentez-vous sous votre meilleur jour, cela peut faire pencher la balance en votre faveur auprès de l’agent !

Bon à savoir :

La garantie Unkle fonctionne aussi bien avec les propriétaires et les agences immobilières. Unkle travaille déjà avec de nombreuses agences immobilières en France.

Comment trouver un logement quand on est sans emploi ?

Comment trouver un logement quand on est sans emploi ?

Quand on vient de perdre son emploi et qu’on se retrouve sans emploi / au chômage difficile de faire valoir son dossier de location auprès des bailleurs. Pour pallier les craintes des bailleurs et propriétaires orientez vos recherches de logement dans la bonne direction et dotez-vous de garanties solides.

1.    Comment trouver un bien à louer adapté à votre situation ?
 Pour éviter de perdre du temps, soyez clair dès le départ en indiquant au propriétaire ou à l’agence immobilière que vous êtes sans emploi.

Enfin, multipliez vos sources de recherche pour maximiser vos chances de trouver l’appartement qui vous plaît :

·       Sites web spécialisés

·       Agences immobilières

·       Réseau personnel…

Ne faites l’impasse sur rien !

2.     Renforcez votre dossier de location 

Pour mettre toutes les chances de votre côté et maximiser vos possibilités de convaincre le propriétaire ou l’agence immobilière, renforcez votre dossier de location :

1.     Présentez un justificatif d’allocations d’aide au retour à l’emploi

Si vous en avez la possibilité, intégrez dans votre dossier de location un justificatif d’allocations d’aide au retour à l’emploi (justificatif ARE). Il ne s’agit pas là d’un salaire mais d’une garantie de revenus (garantie de maximum deux ans) pour le paiement de vos loyers.

2.    Estimez vos droits à l’allocation logement

Vous pouvez évaluer vos droits à l’allocation logement en vous rendant sur le site de la caf. Si vous êtes éligible vous pourrez présenter l’attestation de droits à votre futur bailleur.

      3. Dotez-vous d’un garant solide pour votre location

Afin de renforcer votre dossier de location dotez-vous de garants solides. Que vous choisissiez une personne morale ou physique comme caution, veillez à ce qu’elle soit assez solide pour rassurer pleinement le propriétaire. Un garant institutionnel peut s’avérer une solution efficace pour rassurer le propriétaire, c’est le cas de Unkle qui sélectionne les dossiers de location en se basant non pas sur le statut du candidat locataire mais sur la rigueur de gestion de ses comptes bancaires. 

3.   Soignez vos contacts avec le propriétaire ou l’agence immobilière !

Soignez vos contacts avec le propriétaire, soyez :

·       réactif : veillez à lui répondre rapidement.

·       prenez des initiatives : soyez dans les premiers à contacter le propriétaire pour mettre toutes les chances de votre côté.

·       ponctuel : arrivez à l’heure au rendez-vous

·       courtois !

Enfin présentez un dossier de location complet et clair que vous lui remettrez en mains propres lors de votre première visite.

Article Unkle - trouver un garant pour être caution

Obtenir un garant : les solutions

Obtenir un garant est aujourd’hui devenu essentiel pour accéder à une location. Se porter caution n’est pas sans risque. Le garant est sans cesse demandé…
Lire l’article