Comment calculer le rendement locatif d’un bien ?

Comment calculer le rendement locatif d’un bien ?

Vous venez d’investir dans un bien immobilier et vous vous questionnez sur le rendement locatif du bien en question ? Rien de plus normal, nous vous détaillons dans cet article tous les éléments utiles pour répondre à vos interrogations.

  1. Quelle différence entre rentabilité locative et rendement locatif ?

Le rendement locatif représente l’ensemble des revenus que votre logement va générer.

La rentabilité représente la performance de votre investissement locatif, c’est à dire les revenus générés par le logement loué et la variation du prix du logement investi.

  1. Pourquoi calculer le rendement locatif de son bien ?

Si vous avez investi dans la pierre dans une optique de mise en location du bien, c’est que logiquement au delà du simple amortissement vous souhaitez être gagnant et obtenir un rendement locatif.

Avant de fixer le montant du loyer du bien en question, il est utile de connaître le rendement nécessaire qui garantira la rentabilité de votre investissement. Ainsi le loyer devra à la fois correspondre aux prix du marché, en fonction de la nature du bien, de ses spécificités et de sa localisation mais il devra également répondre aux critères de solvabilité propres à votre bien.

  1. Comment calculer le rendement locatif d’un bien ?

Pour connaître votre rendement locatif brut, rien de plus simple, il vous suffit de diviser le montant du loyer annuel au coût de votre investissement.

Le coût contient le prix d’achat du bien en question, les frais de notaires et les coûts des éventuels travaux.

rendement locatif brut (%) = (loyer mensuel x 12) x 100 / montant d’acquisition du bien

Exemple : vous avez investi dans un bien à 300 000 euros vous louez ce bien 1200 euros.

Calcul du rendement brut = (1200 × 12) x 100 / 300 000 ce qui donne un rendement de 4,8%.

Pour obtenir le rendement net de votre investissement locatif il suffit de reprendre le calcul du rendement brut en soustrayant au loyer : la taxe foncière puisqu’elle est payée par le propriétaire, les frais de gestion également financés par le propriétaire et bien entendu les charges non récupérables.

rendement locatif net (%) = ((loyer mensuel x 12) – (taxe foncière + frais de gestion + charges non récupérables) x 100 / montant d’acquisition du bien

Exemple : dans notre exemple précédent si la taxe foncière s’élève à 500 euros,  les frais de gestion locative représentent 10% du loyer et que les charges non récupérables s’élèvent à 300 euros, le rendement locatif net sera : ((1200 × 12) – (500 + 1440 + 300)) x 100 / 300 000= 4,05%

Une fois votre investissement locatif optimisé, veillez à sélectionner un bon locataire et protégez-vous contre les impayés ! Pour vous simplifier la vie et sécuriser votre investissement, optez pour la garantie Unkle ! Unkle vous permet de : 

  • vérifier gratuitement le profil de votre locataire et de le faire scorer,
  • avoir accès à des modèles de baux
  • vous faire accompagner en cas de problème de paiement de loyer : Unkle vous rembourse directement et toute la procédure d’expulsion éventuelle est gérée par Unkle et aux frais d’Unkle

Est il obligé d’avoir un garant ?

Un garant est-il obligatoire ? Ce n’est pas obligatoire mais fortement recommandé La majorité des propriétaires réclament systématiquement un garant pour se protéger des loyers…
Lire l’article
Article Unkle - Un garant pour quoi faire ?

Un garant : pour quoi faire ?

Qu’est ce qu’un garant ? Les propriétaires reçoivent parfois jusqu’à plus de 50 candidatures pour un logement notamment dans les grandes villes. Ils privilégient donc le…
Lire l’article

La loi Elan – Bailleur

Promulguée le 16 octobre 2018, la loi Elan s’impose comme la réponse du gouvernement face à l’évolution des problématiques liées au logement, notamment l’amélioration du…
Lire l’article