Comment trouver le locataire idéal ?

Comment trouver le locataire idéal ?

Vous êtes prêt à mettre votre bien en location ? Félicitations !
Cependant vous désirez sécuriser un maximum votre investissement et vous assurer d’être couvert en cas de litiges ou d’impayés avec votre futur locataire.
Comment vous y prendre ? 
Sélectionner un locataire certifié par nos agents et qui répond aux critères de votre assurance loyers impayés ? 
Nous vous expliquons dans cet article la marche à suivre pour vous assurer une tranquillité optimale.

 

Pourquoi prendre un locataire qui souscrit à une garantie locative ou qui répond aux critères de votre garantie loyers impayés ?

 

La rédaction de votre annonce 

 

Lors de la rédaction de votre annonce, certaines informations obligatoires doivent figurer,  telles que : la surface du  logement, s’ il est meublé ou vide, le prix du loyer, les charges, etc…

Les dossiers locataires

 

Suite à votre annonce vous allez recevoir beaucoup de demandes, le tri des dossiers peut être très fastidieux.
Certaines garanties Loyers impayés, s’occupent pour vous, de sélectionner les candidats et de certifier les documents fournis par les prétendants à la location à votre place, pour vous assurer le plus de sécurité possible.

Pour qu’un dossier soit accepté, il devra dans tous les cas respecter les conditions d’éligibilité classique, c’est-à-dire prouver des revenus suffisants et comporter tous les documents nécessaires.

A noter que certains profils de locataires ne sont pas ou plus acceptés par les assurances (dues aux mesures plus restrictives liées au COVID – 19) tels que  :

  • expatrié
  • intermittent du spectacle
  • locataire mineur
  • intérimaire
  • etc…

Quel choix entre la garantie locative et la GLI propriétaire ?

 

Certains locataires prendront les devants et vous compléteront leur dossier avec un certificat provisoire d’éligibilité fourni par un “garant” tel que Unkle, pour mettre toutes les chances de leur côté.

Dans cette configuration là, vous pouvez soit laisser le locataire régler cette garantie locative mensuellement.
Soit souscrire vous même,  une garantie loyer impayés.

Ici le comparatif de nos garanties chez Unkle pour mieux comprendre les différences :

Type de contrat GLI propriétaire Garantie locataire
Tarif Minimum de 9,99 €/ mois ou à partir de 2,55 % du loyer Minimum de 14,99 €/ mois ou à partir de 2,8 % du loyer selon échéance de paiement
Formules Essentiel, Avantage, Premium 1 seule formule
Taux d’effort 40 % ou 2,5 fois le loyer 38 % ou 2,63 fois le loyer
Plafond de recouvrement (frais juridique inclus) 100 000 € Jusqu’à 96 000 €
Protection juridique 15 000 € selon formule 5000 €
Franchise Non Non
Carence 3 mois si locataire déjà en place Non
Autres options comprises Détérioration immobilière de 10 000 € selon formule Non comprise

 

 

La signature du bail après avoir mis en place la garantie Unkle

 

Lorsque tous les éléments sont bien remplis,  vous et le locataire, recevez un mail vous confirmant la prise en charge ou non du dossier du locataire, ce n’est qu’à partir de ce moment-là que vous pourrez faire signer le bail de location à votre nouveau locataire.

Comment rédiger votre annonce immobilière comme un professionnel ?

Comment rédiger votre annonce immobilière comme un professionnel ?

Vous êtes propriétaire d’un logement que vous souhaitez mettre en location, sans passer par l’intermédiaire d’un expert de l’immobilier ? Unkle vous donne quelques conseils pour optimiser votre annonce.

1- Que cherche un locataire ? 

Avant de vous lancer dans la rédaction de votre annonce, nous vous proposons de vous mettre dans un rôle d’un locataire et de vous poser certaines questions comme : 

  • quelles sont les photos qui attirent l’attention ? 
  • quelles sont les informations utiles pour faire le choix ? 
  • quels sont les éléments qui feraient la différence entre deux logements similaires ? 

Vous l’aurez compris, cette réflexion vous permettra d’identifier les informations qui valorisent au mieux votre logement lors de la création de votre annonce.

De belles photos qui font la différence 

Avant même de rédiger votre annonce, prenez le temps de prendre plusieurs photos de votre appartement et même plusieurs photos de chaque pièce, dans des angles différents pour vous permettre de choisir les plus belles.

Il est important que vos photos soient lumineuses et qu’elles valorisent les volumes de chaque pièce de votre logement. 

  • Avant toute chose, rangez au maximum ! En effet, on a souvent tendance à laisser nos manteaux sur les chaises, nos sacs, chaussures, des choses sur notre bureau… Une décoration minimaliste allège vos pièces et laisse apparaître leur volume. 

  • Prenez vos photos le jour et si possible par temps ensoleillé afin de laisser entrer un maximum de lumière. La lumière est énergisante et vos futurs locataires seront très certainement sensibles à ce détail. 

  • Jouez sur les perspectives. L’idéal serait l’utilisation d’une optique grand angle ! Les smartphones actuels proposent généralement cette option. Positionnez-vous dans un angle qui vous permet de photographier, si possible, la totalité de la pièce. Baissez-vous (accroupissez-vous) un peu pour prendre votre photo, à mi-hauteur, l’effet de perspective donnera plus de profondeur à votre pièce. 

Enfin, il existe différents logiciels ou applications gratuites pour retoucher et ajouter du peps à vos clichés. 

Une annonce avec un maximum d’informations

Votre annonce doit intéresser un maximum de monde et puisque les besoins de chacun sont différents, en rédigeant une annonce détaillée, vous optimiserez vos chances de trouver un locataire. 

Mettez en avant les aspects positifs de votre logement. 

Voici les points indispensables et aussi obligatoires à indiquer dans votre annonce : 

  • la situation géographique de votre logement 
  • le prix des charges 
  • le nombre de pièces (F1, F2, F3,…)
  • le nombre de chambre, de salles de bains et de WC séparés
  • la superficie totale de votre logement
  • le système de chauffage collectif ou individuel
  • listez les annexes (cave, garage, parking,…) et si  possible leur superficie
  • le nom du quartier si celui-ci est recherché (et connu ?)
  • la distance à pieds des commerces de proximité, écoles, gares et métros (utilisez Google maps pour cela)
  • l’accès internet par fibre optique si c’est le cas 

Pensez bien également à indiquer :

  • le montant du dépôt de garantie (1 à 2 mois de loyers hors charge maximum selon que le bail soit meublé ou non meublé)
  • la nécessité d’avoir un garant

NB : Attention toutefois, aux mentions discriminatoires mentionnées dans une annonce qui peuvent être soumises à une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 € (cf article 225-1 du code pénal).

Une fois votre annonce rédigée, il ne vous reste plus qu’à la publier sur diverses plateformes dédiées à l’immobilier locatif.